Retour à la liste complète

KOEBEL, M. (2011). Le sport, enjeu identitaire dans l’espace politique local. Savoir/Agir, 15, 39-47.

Description du contenu :
L'apparent apolitisme dont se targue les acteurs du monde sportif est destiné à masquer les enjeux politiques du sport pour lui garantir, contre vents et marées médiatiques, ce vernis de pureté que ses promoteurs veulent lui associer. Quand on prend un peu de recul et que l’on analyse un tant soit peu les intérêts en jeu lors de rencontres internationales comme la Coupe du monde de football, les Jeux olympiques et bien d’autres événements sportifs hypermédiatisés, on comprend vite que les hommes politiques ont tout intérêt à s’investir et à investir dans le sport pour profiter des retombées symboliques et parfois économiques liées au caractère le plus souvent positif associé à la pratique sportive et à l’engouement des foules pour son spectacle. En dehors des acteurs politiques (qui ont très vite compris l’intérêt de participer à la diffusion de cette illusion), de nombreuses voix concourent à diffuser cette image positive du sport – les acteurs du monde sportif eux-mêmes, ceux des médias et de la santé – dans un message qui confond allègrement les modalités et les buts de la pratique d’activités physiques et sportives (entre compétition et loisir, rééducation, hygiène corporelle, réadaptation sociale, entraînement et affrontement) pour ne plus parler que du « sport », conçu comme une grande famille.
Mais on oublie souvent que les liens entre ces deux mondes (sportif et politique) n’existent pas seulement au niveau national ou international : l’espace politique local est lui aussi concerné, et plus directement qu’on le pense. Certes, les enjeux politiques locaux peuvent paraître moins importants pour un observateur extérieur, mais, toutes proportions gardées, ils le sont tout autant aux yeux des acteurs qui y sont impliqués. Cet article vise ainsi à mettre en évidence ces enjeux politiques locaux du sport, et plus particulièrement les profits symboliques que les instances de pouvoir locales peuvent tirer de la mise en scène du sport et des sportifs, quand ils sont porteurs d’identités locales.

Accès à l'article