Retour à la liste complète

KOEBEL, M. (2008). Le rapport aux sciences sociales dans l'espace politique local. Regards sociologiques, 36, 97-112. [Classement CNRS 2001 type 2].

Description du contenu :
Cet article propose une première approche de la relation ambigue entretenue par les acteurs politiques locaux avec les sciences sociales, à travers deux enquêtes : l’étude d’un cas particulier, celui des relations entre des acteurs politiques locaux haut-rhinois et des sociologues à l’occasion d’un colloque, et une étude des représentations à propos de la recherche et des chercheurs qu’ont des élus locaux chargés de cette question dans quelques villes françaises.
Le recours aux sciences sociales chez les décideurs de l’espace politique local dépend beaucoup des caractéristiques et de la trajectoire sociale de chaque élu concerné. Les élus chargés de la question de la recherche ou des universités dans des collectivités de grande importance (villes universitaires, villes dotées d’un pôle scientifique et technologique, conseils régionaux) sont souvent eux mêmes des représentants du monde de la recherche – et plus précisément de la recherche publique – et leurs représentations à propos du métier de chercheur et du monde de la recherche se trouvent affectées d’un côté par cette appartenance, mais aussi par leur appartenance à l’espace politique local qui a ses propres règles et exigences, comme par exemple la nécessité de développer dans le territoire d’élection une recherche appliquée, utile pour l’économie du territoire, utile pour son attractivité et son image dynamique, dans un contexte de concurrence de plus en plus rude entre régions et collectivités locales où le but est d’attirer des entreprises pourvoyeuses d’emplois. Définir le chercheur, définir son métier, c’est aussi mobiliser toute une vision du monde social, une vision de ce que devrait être un chercheur plutôt que ce qu’il est, dans une accumulation de jugements de valeurs sur les chercheurs, sur l’imposition de clivages qui sont autant de lignes de partage sociales et politiques.