Retour à la liste complète

KOEBEL, M., & WALTER, E. (dir.) (2007). Résister à la disqualification sociale. Espaces et identités. Paris : L'Harmattan (coll. Logiques sociales).

Souvent associée au problème de la pauvreté et de la précarisation des conditions de vie, la question de la disqualification sociale est généralement considérée comme une fatalité. En focalisant l'attention sur les stratégies de lutte et de résistance mobilisées par les acteurs eux-mêmes pour contrer les différentes formes d'inexistence sociale qui les menacent, cet ouvrage propose un autre regard sur la disqualification et sur ses rapports avec les notions d'identité et d'espace. Les auteurs de cet ouvrage collectif ont tous été sélectionnés à l'occasion du colloque international et interdisciplinaire "Identité et Espace" (Reims, 22-24 novembre 2006) en fonction de leurs capacités à interroger précisément les circonstances et les effets des différentes formes de résistance à la disqualification sociale. Le caractère pluridisciplinaire des approches a permis de croiser et confronter de manière originale les regards, langages et méthodes de la sociologie, la psychologie, l'ethnologie, l'histoire, la géographie, l'urbanisme et l'économie autour d'une thématique centrale.

Le comité scientifique ayant expertisé les contributions est composé de : Christian Azaïs, Maurice Blanc, Guy Di Meo, Pernette Grandjean, Michel Koebel, Danielle Potocki-Malicet, Michel Rautenberg et Emmanuelle Walter.

Michel Koebel et Emmanuelle Walter sont tous deux maîtres de conférences à l'UFR STAPS de Reims et membres du laboratoire " Analyse et Evaluation des Professionnalisations " (EA3313) de l'Université de Reims Champagne Ardenne.

L'introduction réalisée par les deux auteurs ayant dirigé cet ouvrage collectif est téléchargeable (cliquer sur le fichier pdf en haut à droite de cette page).

Pour acheter l'ouvrage, vous pouvez imprimer le bon de commande